Dû à la COVID-19 seul les gens sans symptôme pourront être admis.
Le port du masque maison est fortement suggéré pour tous les patients avec et sans rendez-vous.

Nos nouvelles heures d’ouverture sont:
Lundi et mardi, de 8h à 20h.
Mercredi au vendredi, de 8h à 18h.
Une équipe au cœur de l'action

Tomodensitométrie

La tomodensitométrie, aussi appelée TDM ou TACO, est l’une des meilleures techniques d’imagerie médicale moderne.

L’appareil utilise une source de rayons X similaire aux radiographies standards, mais qui tourne autour du patient. Les informations obtenues sont traitées par un ordinateur puissant qui permet de produire des images très précises de différentes parties du corps. La tomodensitométrie permet de mettre en évidence plusieurs anomalies que l’on évalue moins bien avec d’autres techniques d’imagerie.

On compare souvent la tomodensitométrie à la résonance magnétique (IRM). Ce sont deux examens différents avec des indications également différentes. Soulignons seulement que la tomodensitométrie est beaucoup plus rapide, l’examen ne durant que quelques secondes. Aussi, l’appareil de la tomodensitométrie est un anneau plutôt qu’un tunnel comme l’IRM, de sorte qu’il y a peu ou pas de problèmes de claustrophobie. Enfin, il y a beaucoup moins de contre-indications à la tomodensitométrie qu’à l’IRM, par exemple le pacemaker.

NOUVEAU : La tomographie axiale à faible dose pour la détection du cancer des poumons.

Des essais cliniques ont démontré que le dépistage du cancer des poumons par tomographie axiale à faible dose avait le potentiel de réduire le risque de mortalité chez les grands fumeurs comparativement à la radiographie pulmonaire. Cette technique s’effectue par tomodensitométrie et émet des doses de radiation plus faibles.

Une évaluation rigoureuse des données recueillies a permis l’implantation de cette nouvelle technique dans le cadre d’un dépistage réservé à une catégorie de patients.

Cette étude est réservée pour les fumeurs ou anciens fumeurs âgés de 55 à 74 ans ayant un risque élevé de développer un cancer des poumons. Ces personnes ne doivent pas présenter de symptômes suspects de néoplasie pulmonaire, doivent être en bonne santé et ne doivent pas avoir de contre-indication à l’examen. Ces patients doivent aussi être consentants à subir une résection chirurgicale ou recevoir des traitements appropriés si un cancer était détecté lors de l’examen.

Dre Marie-Hélène Lévesque, médecin radiologiste à l’IUCPQ, fera l’analyse des images produites.

Préparation

Lorsque les renseignements cliniques l’exigent, l’examen peut être réalisé avec l’injection d’un produit de contraste intraveineux à base d’iode.

Parfois, on utilise aussi des produits de contraste par la bouche ou le rectum. Cela  dépendra de l’ordonnance de votre médecin puisque c’est le radiologiste qui choisira la technique appropriée par rapport à vos symptômes.

Lorsque l’un ou l’autre de ces produits est utilisé, une préparation peut être nécessaire et vous sera expliquée lors de la prise de rendez-vous.

L’examen s’effectue sans douleur et est très rapide.

Tarification

Cerveau315 $ / 400 $
Articulations tempo-mandibulaires*315 $ / 400 $
Massif facial, sinus, orbites, conduits auditifs internes*315 $ / 400 $
*Combinaison de
deux de ces examens
400 $ / 435 $
Tissus mous du cou315 $ / 400 $
Colonne un segment315 $ / 400 $
Colonne deux segments475 $ / 555 $
Thorax, abdomen,
pelvien ou bassin
315 $ / 400 $
Thorax et abdomen
ou abdomen et pelvien
475 $ / 555 $
Thorax, abdomen et pelvien625 $ / 715 $
Extrémités, hanches ou sacro-iliaques315 $ / 400 $
Prix : sans contraste / avec contraste