Une équipe au cœur de l'action

Ostéodensitométrie

L’ostéodensitométrie est un examen médical qui permet de mesurer la densité osseuse, en d’autres termes, il évalue la solidité du squelette. Il permet donc d’analyser le risque de fracture ostéoporotique en lien avec l’ostéoporose.

La densité minérale osseuse augmente jusqu’à 20-30 ans, puis reste constante jusqu’à 40 ans, pour diminuer ensuite progressivement. Ce phénomène intéresse les deux sexes, mais l’augmentation de densité osseuse est plus importante chez l’homme.

Une densité osseuse faible constitue un excellent indicateur du risque de fracture, qu’il s’agisse de tassements vertébraux ou bien de fracture du col du fémur.

La technique

Elle consiste à émettre des photons en direction d’un os, que celui-ci absorbe en partie. Un détecteur de photon est installé de l’autre côté de l’os. Plus l’os est dense, moins nombreux sont les photons qui atteignent le détecteur. On mesure alors ce qui reste du rayonnement après sa traversée de l’os, ce qui renseigne sur sa densité.

Préparation

Vous ne devez pas subir d’examen avec baryum (lavement baryté, transit) les semaines avant l’examen.

Ne pas prendre de comprimé de calcium le matin même de l’examen.